Français:« Clubhouse » -le battage médiatique autour de la nouvelle application

Autor s. unten

Teilen

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le mot parlé en tant que réseau de médias sociaux du futur.

Écouteret participerà la discussion, c’est la devise de « Clubhouse ». La scène des protagonistes des médias sociaux est actuellement très grande. Alors que de nombreux réseaux comme Facebook, Instagram ou encore la plateforme YouTube ont réussi à s’imposer et sont maintenant des géants avec plusieurs millions d’utilisateurs dans le monde entier, d’autres doivent encore prouver s’ils ont ce qu’il faut pour une telle grandeur. Le candidat le plus sexy de ces rangs est « Clubhouse ». C’est, du moins pour l’instant, un réseau très jeune qui a été publié l’année dernière par la société de logiciels Alpha Exploration Co. L’application est une plate-forme purement audio. Des espaces peuvent être ouverts à de différents intérêts. Ici, les utilisateurs peuvent alors discuter entre eux sur le sujet respectif. Si on arrive à attirer des personnalités du showbiz, de l’économie ou de la politique dans ces sortes de conférences, celase s’addition ne à ce certain quelque chose. Chaque conférence est animée par un modérateur qui coordonne les événements et garde une vue d’ensemble. Si on veut dire quelque chose, on peut l’annoncer à main levée pour que les autres participants ne s’embrouillent pas. L’application est très claire et l’avantage principal est qu’on peut aussi la suivre pendant qu’on suit en même temps d’autres activités. Puis que les autres participants ne peuvent pas se voir entre eux, on ressent plus de facilité à y participer. Pour ceux qui ont maintenant eu envie de s’inscrire, nous vous expliquons brièvement le processus d’enregistrement dans la petite boîte colorée ci-jointe.

L’application est toujours en phase de test bêta, ce qui n’a pas pour effet d’interrompre le battage médiatique naissant bien au contraire. Pour accéder aux «salles sacrées», vous avez besoin d’une invitation d’un membre déjà actif ou vous pouvez vous faire inscrire sur une liste d’attente. Jusqu’à présent, il a fallu libérer son carnet d’adresses complet, ce qui a été désamorcé à la suite du tollé des protecteurs des données, en créant la possibilité d’indiquer des numéros de téléphone individuels pour inviter des personnes. Néanmoins, l’application continue à faire l’objet de critiquesen Allemagne, surtout en ce qui concerne les données personnelles, car on l’accuse decollecter trop de données et de ne pas les protéger suffisamment. En outre, on se déplacerait juridiquement sur une pente glissante, car, d’une part, les sujets ne font pas l’objet d’une surveillance, de sorte que les membres peuvent également discuter théoriquement des sujets de sexe, ou encore pire, des sujets interdits, d’autre part, il n’y a pas d’mentions légales, pas de CGV ou de consignes de protection des données en langue allemande. Mais si on laisse cela de côté, l’application peut être et devenir un véritable atout. De nombreux forains l’ont déjà reconnu et ont créé leur propre espace. L’organisateur Richard Krolzig se réunit une fois par semaine ensoirée. Il est prévu d’attirer régulièrement des personnalités importantes ou intéressantes pour l’industrie dans ces conversations. On en a même déjà parlé à une politicienne du parti démocratique social (SPD). Mais il y a aussi des interactions intéressant es qui se font spontanément.

Il n’est pas surprenant que la communauté grandie. En avril, un député  du parti démocratique libéral (FDP) a déjà assuré sa participation à un entretien. Vous y êtes cordialement invités pour discuter! Oui, l’application a tout à fait le potentiel, mais une goutte d’amertume reste toujours, malgré toute cette euphorie : actuellement et dans un avenir prévisible, elle n’est accessible qu’aux utilisateurs de l’IOS.

Pas d’iPhone, pas d’accès.

Texte:Tatjana Gemüth

Texte traduit: David Melde

« Clubhouse » expliqué tout court:

1.Recherchez l’application sur l’App Store Apple

2.Téléchargez l’application sur votre téléphone.

3.Ouvrez l’application et inscrivez-vous. Le processus est certesen anglais, mais il est néan moins auto-explicable. Vous devez sélectionner un nom de profil et indiquer votre adresse électronique(email), etc. Le nom choisiest maintenant réservé pour vous et il ne vous reste qu’attendre une réponse.

4.Dès qu’un utilisateur déjà actif prononce une invitation, vous recevez un SMS et vous pouvez commencer. Vous avez maintenant deux invites à votre disposition pour en inviter d’autres, et de plus vous serez actif dans les temps à venir, d’autant plus suivront.

5.Ensuite, vous devez créer votre profil. Il consisted’une image, de votre(vrai)nom et de votre biographie. Avec cette dernière, vous pouvez devenir créatif, vous décrire et vous mettre en scène.

6.Les espaces peuvent maintenant être explorés sur les différents thèmes.

7.Lorsque vous entrez dans un chat room, vous êtes d’abord simple auditeur.

8.Pour devenir le porte-parole,vous pouvezvous approcher du modérateur, la main levée.

Werbung

Auch interessant

Rubriken

63

Aktuelles

26

Feste

8

Märkte

6

Parks

29

Artikel

2

Events

6

International

2

Ratgeber

4

Gesichter

2

Hinweise

12

Interviews

3

Musik

Neueste Beiträge

63

Aktuelles

26

Feste

8

Märkte

6

Parks

29

Artikel

2

Events